28 juin 2012

Quand un match de l’Eurocopa se transforme en drame sauce Sogirl…

Hier soir, j’ai pleuré.

Pas pour une dispute avec mon mec, pas parce que je suis passée du 36 au 40 ou parce que je regardais Ps : I Love You. J’ai pleuré quand le Portugal a perdu contre l’Espagne en demi-finale de l’Eurocopa.

J’ai pleuré des vraies grosses larmes de tristesse. Un vrai chialage dans les règles. Comme si je venais de perdre un membre de ma famille. A tel point que mon homme m’a lancé un regard plein d’incompréhension et de dédain (j’te jure que c’est possible ce mélange.) et m’a dit : Mais pleure pas ! C’est que du foot ! Il m’a achevé.

C’est difficile à expliquer, mais les enfants d’immigrés sont assez complexes. Je porte en moi la culpabilité d’avoir eu, à certains moments de ma vie, honte de mes parents, de leurs métiers, de leurs accents. J’étais jeune et le racisme s’illustrait autrement que par des blagues sur les poils. Ma mère, cette vaillante, elle en a chié sa race – c’est le cas de le dire. Et elle n’a pas compté le nombre de fois où on lui a dit que sa fille n’arriverait jamais à rien parce que ses origines ne le permettraient pas : Les chiens ne font pas des chats.

J’aimerai retrouver cette pute prof. de français et lui foutre mes diplômes sous la gueule à cette Biatch.

Finalement, moi comme beaucoup d’autres, nous grandissons avec la responsabilité de  nous intégrer, de représenter nos familles et nos parents en France, le pays qui les a accueilli.

En grandissant notre honte se transforme en fierté et nous avons besoin de prouver notre réussite à coup de BMW ou dans mon cas à coup de diplômes.

Ne te méprend pas bloguine, je n’ai rien contre la France. Au contraire, je suis très contente d’y être née et d’avoir eu la chance d’y étudier. Beaucoup aurait aimé être à ma place.

Mais dans mon cœur et dans mon âme : Je suis Sortugaise, meuf !

Alors quand on me dit « Mais t’es française ! », j’ai envie de te dire mais t’étais où toi, quand j’ai décidé d’arrêter mes études et de travailler dans un vidéoclub ? Là, il n’y avait de doute pour personne:j’étais portugaise. Et maintenant que j’ai Bac+5, je suis française ?

Je vais te dire comment ça se passe chez moi (chez mes parents) et après tu viendras me dire si t'as toujours envie de me coller une étiquette bleu-blanc-rouge :

  • Quel que soit le jour de la semaine, il y a de la morue a dessalé dans l’évier.
  • Pendant longtemps, tous les ans, j’allais au Portugal en vacances. Et si je programmais une autre destination, c’était le drame dans la famille, à base de : Quoiii ?! Tou as hounte c’est ça ? tou anamarre dou Pourtougal ?
  • Tous les dimanches, hiver comme été ma mère grille du poulet au Barbecue avec du piri-piri.
  • Si mes parents ont des invités, sur la table il y a tous les plats que ma mère sait cuisiner. Plus du poulet.
  • A toutes les fêtes, communion, anniversaire ou juste si une tante passe prendre le café : ON DANSE ! Attends…moi je croyais que c’était normal ça ! Que dans toutes les familles on dansait! Imagine ma gueule steuplé quand je débarque chez mes beaux-parents (français eux, des vrais si on peut dire ça comme ça) pour un anniversaire et qu’il n’y a pas de place pour danser : « Ca se passe comment là ? On va pousser les tables à la fin c’est ça ? ». Au regard et à la réponse de mon mec....comment dire...Cela faisait longtemps que je n’avais pas ressenti cette honte, ce malaise, cette prise de conscience :

«  Y a pas à chier : Pas Française " et tu sais quoi ? C'est PAS GRAVE!»

Ma fierté s’exacerbe ! Je l’aime cette fierté ! Je l’aime mon pays !(Cri du cœur) Alors hier quand mon équipe a perdu, j’ai explosé en sanglots. Je me reconnaissais dans leurs efforts pour gagner ce titre, qui même si c’est un titre sportif, aurait mis du baume au cœur à mon peuple.

 Ironie de l'histoire, résidente à Madrid, la publicité pour illustrer et bien Espagnole...

Posté par So1fille à 18:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires sur Quand un match de l’Eurocopa se transforme en drame sauce Sogirl…

    comment je pourrais le formuler ...
    "Ouais d'abord..."
    Moi qui ne me sent d'aucune origine, j'adhère facilement à la fierté nationale qu'importe la nation.

    j'ajoute qu'on devrait plus danser dans les chaumières.
    enfin pour consoler tout le monde, l’Allemagne a perdu , ça donne un peu de baume au coeur

    Posté par Shoz, 30 juin 2012 à 14:36
  • Ma poulette il est beau ton article!
    J'adore quand tu parles des traditions de ta famille, ça donne envie d'aller passer des vacances là-bas
    J'ai des origines étrangères par mes grands-parents, et je ne connais pas du tout l'histoire ni l'endroit d'où ils venaient. C'est un manque cruel je trouve.
    Tu nous mettras un jour des photos du Portugal???

    Posté par Lao, 02 juillet 2012 à 09:56
  • @Shoz:Ondevrait plus danser les chaumières, j'adore! Merci Shoz!
    @Lao:Si tu retrouves l'origine de tes grands-parents tu apprendras beaucoup sur toi ! Ca se trouve t'es guesh ! Ca se trouve on est cousines ! Pour les photos, je peux m'arranger, sinon coccy y a été y a pas longtemps et elle en a mis plein !

    Posté par Sogirl, 02 juillet 2012 à 10:57
  • Oh bah non, faut pas pleurer !!

    Bah alors ma Sogirl, faut pas pleurer !!! Nous on s'est fait sortir par la Suede... La honte a nous!!!

    Le Portugal peut etre fier de lui !!!

    Je t'envoie pleins de bisoussssss pour faire passer les larmes !!!

    Posté par Gwenny, 03 juillet 2012 à 19:46
Poster un commentaire